SUEP.: Architecture organique au Japon




Yoko Suemitsu a fondé en 2004 SUEP., un bureau de conception centré sur "une architecture visant à atteindre un équilibre avec son environnement, via le design et la technique". Animé des mêmes passions, son mari Hirokazu Suemitsu a rejoint l'entreprise quelques années plus tard.

 

Yoko Suemitsu a étudié à l'université de Hiroshima et a ensuite travaillé chez AXS SATOW Inc. Son compagnon Hirokazu est diplômé de l'université de Tokyo et a travaillé pour les gagnants du Pritzker Prize, Tadao Ando et Toyo Ito, avant de se lancer dans l'aventure SUEP. Ces précédentes expériences ont déjà valu à SUEP. divers prix prestigieux, dont plusieurs Fukuoka Prefecture Architectural Awards, le prix d'architecture résidentielle de Tokyo et le prix Shinkenchiku.

SUEP.

Image ©SUEP.

Ces brillants architectes puisent leur inspiration dans le travail de leurs collègues. La médiathèque Toyo Ito à Sendai, par exemple, présente un mélange innovant d'éléments de bibliothèque et de galerie d'art, qui combine la technologie moderne à un motif d'algue organique. Le travail de Frank Lloyd Wright, et en particulier le projet Fallingwater, offre lui aussi matière à réflexion.

"La fusion entre la nature et l'architecture, condensée en une géométrie ordonnée, représente pour nous la perfection," déclare Hirokazu Suemitsu. "La nature peut nous en apprendre énormément. Toutes les formes dans la nature ont une raison, et pourtant la nature ne connaît pas de figures linéaires ou rectangulaires. Dans nos projets, nous n'optons jamais pour l'uniformité et les stéréotypes, nous allions design et technologie pour réaliser des structures organiques et naturelles."

Une école submergée

En 2011, SUEP. a remporté un concours d'architecture organisé par la ville d'Ureshino dans la préfecture japonaise de Saga. L'objectif: la construction d'un centre culturel et d'une école secondaire, comme pôle d'attraction pour les jeunes familles.

Le site se trouve dans un delta situé à basse altitude entre deux rivières, qui est souvent submergé. Après le séisme sous-marin ravageur de 2011 au Japon, le couple était plus que jamais convaincu de la nécessité de trouver des solutions durables et de prévenir les catastrophes, et a donc cherché des moyens efficaces de protéger le projet contre les éléments naturels. Avec SimTread - un plug-in pour Vectorworks - ils ont étudié les voies d'évacuation pour les piétons, en vue d'une implantation idéale des bâtiments dans la région inondée.

SUEP.

Image ©SUEP.

Une utilisation efficace de l'énergie était dès le départ une question prioritaire. Une construction en acier avec des murs en béton, un système de climatisation naturel innovant et un projet de toit offrant des zones d'ombre contribuent au caractère durable du projet.

SUEP. a également tenu compte de l'architecture traditionnelle existante dans les alentours du site et de l'intégration du projet dans la ville. "Nous avons choisi une architecture moderne et organique avec des motifs naturels, mais y avons intégré des éléments traditionnels pour que notre projet puisse s'accorder à l'environnement," explique Hirokazu Suemitsu.

Résultat: un site de projet en deux parties, séparées par un centre commercial existant. Le centre culturel s'étend sur presque 5.000 m² et comprend une arène pour 1.000 spectateurs, un hall pouvant accueillir 500 personnes et différents espaces plus petits. L'école Shiota fait plus de 7.500 m² et comporte 22 salles de classe, une bibliothèque et deux salles de sport.

Harmonie par la technologie

SUEP. ne se lance jamais dans ses projets à la légère. Les architectes utilisent des logiciels de simulation de vent et de chaleur et testent différentes options afin de déterminer celles qui sont les plus efficaces.

SUEP.

Image ©SUEP.

Vectorworks Architecture & Intérieur est également crucial dans le processus de conception. "La plupart des étudiants japonais utilisent Vectorworks en raison de son ergonomie," explique Hirokazu. Le fait que la plupart des entrepreneurs et décorateurs au Japon travaillent aussi avec Vectorworks est un avantage supplémentaire. Et même si ce n'est pas le cas, la collaboration se déroule sans problème grâce aux larges possibilités d'échange de Vectorworks. "Mais j'apprécie particulièrement les possibilités", dit l'architecte. "Vectorworks est autant un logiciel de CAO qu'un outil de présentation, et on peut donc à la fois dessiner et réfléchir sur la présentation. Cela nous permet de montrer très vite au client un résultat créatif et innovant."

Yoko et Hirokazu Suemitsu souhaitent continuer à rechercher des associations originales et innovantes de projets modernes et traditionnels japonais - une quête qui leur promet un bel avenir.

www.designexpress.eu © Design Express 2011 privacy tel BE 015 71 96 00 tel NL 0182 756 660