Maryn Hekker: gagnante de Your World Reimagined




Lorsque l'étudiante Maryn Hekker a découvert le concours d'architecture Vectorworks "Your World Reimagined", il y a quelques mois, elle n'aurait jamais pu imaginer que son projet de fin d'études remporterait le premier prix. C'est l'histoire d'une intuition et d'un enthousiasme débordant.

 

Maryn Hekker, tout juste 24 ans, vient d'être diplômée en conception spatiale à l'Académie Willem de Kooning de Rotterdam. Comme projet de fin d'études, elle a choisi le réaménagement de la jetée de Scheveningen. Le concept opiniâtre a valu à Maryn une nomination pour le prix néerlandais BNI et le premier prix de "Your World Reimagined", le concours de conception international de Vectorworks pour étudiants et professionnels.

Pas "architecte d'intérieur" mais "concepteur spatial"

Réaliser de belles choses qui procurent du plaisir aux gens, voilà ce qui inspire Maryn. Elle porte fièrement le titre de "concepteur spatial", parce qu'il s'accorde parfaitement à sa vision de l'architecture (d'intérieur). Pour Maryn, il n'y a pas d'intérieur et d'extérieur, mais bien une idée globale du concept d'espace, un graphisme particulier qui se concentre sur l'unité.

Pier van Scheveningen, bovenaanzicht

Le projet de jetée de ©Maryn Hekker

Humain, émotion, expérience... Autant de notions qui reviennent régulièrement lorsqu'on l'interroge sur ses sources d'inspiration. Elle admire le concepteur Jean Prouvé pour son utilisation des formes, mais se régale aussi de l'art intuitif de Frank Stella.

Une chose est sûre: Maryn sort des sentiers battus. Son départ inopiné pour un tour du monde pendant ses études en atteste. Durant sept mois, elle a parcouru l'Asie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. "En quête de mon 'être', du sens élémentaire de la vie, sans luxe", résume-t-elle. Son voyage a constitué une amorce pour son projet de jetée, avec lequel elle souhaitait créer un lieu de rencontre pour d'autres personnes aspirant au même exil. Elle a commencé avec un projet fictif - un train de nomades - mais a finalement opté pour le réaménagement du complexe sur la côte néerlandaise.

La jetée devenue île

La jetée de Scheveningen est empreinte de nostalgie pour beaucoup de Néerlandais, mais selon Maryn, c'est surtout "un paysage perturbateur mais poétique, romantique et débordant de vie". Conçue dans les années 60 par Huig Maaskant, un architecte néerlandais renommé, la jetée a changé plusieurs fois d'aspect et de contenu. La tranquillité initiale a été balayée par une logique commerciale et des établissements horeca tapageurs.

Pier van Scheveningen

 

 

 

 

 

 

La jetée de Scheveningen, actuellement

 

Pier van Scheveningen, ontwerp door Maryn Hekker

 

 

 

 

 

 

La jetée de Scheveningen,
dans une conception de ©Maryn Hekker

Maryn a étudié le projet d'origine et les adaptations, puis elle a cherché de l'inspiration dans son expérience et auprès d'autres personnes pour imaginer un concept radical. "En fait, j'ai ramené la conception à son essence en la simplifiant. C'est tout à fait différent, mais la vision de Maaskant transparaît encore", souligne-t-elle.

La modification la plus conséquente a sans doute été la rupture de la liaison entre la jetée et la terre ferme. Maryn a ainsi fait apparaître une ile, un endroit permettant de prendre littéralement et figurativement de la distance par rapport à la vie de tous les jours. Les personnes souhaitant faire l'expérience de cet endroit, doivent trouver par elles-mêmes un moyen d'y accéder. Cette mesure donne immédiatement le ton: l'ile est un lieu de découverte et de retour aux sources, pas de consommation et de solutions toutes faites. L'attrait que peut représenter cet isolement est un plus pour Maryn.

Légumes de mer et grottes suspendues

Maryn a conçu le projet en privilégiant la durabilité - une condition pour participer au concours de projet Vectorworks. L'ile est autonome en termes d'énergie, eau potable et même vivres.

Pier van Scheveningen, zelfvoorzienend

 

 

 

 

 

 

L'avenir du ravitaillement ©Maryn Hekker

 

 

Pier van Scheveningen, restaurant

 

 

 

 

 

 

Durabilité et ambiance ©Maryn Hekker

La question de l'approvisionnement alimentaire a longuement été considérée. "Bien sûr, j'aurais pu mettre une vache sur l'ile", plaisante Maryn, "mais c'était sortir complètement du concept". Elle a finalement opté pour la culture de légumes de mer, une nouvelle forme d'agriculture assez méconnue. Les algues et légumes de mer cultivés sur l'ile, ainsi que le poisson qui y est pêché, sont ensuite vendus sur la terre ferme lors d'un marché hebdomadaire. Ainsi, les gens moins aventureux peuvent aussi profiter des principes de base de l'ile.

Car s'il n'y a pour vous pas de meilleur endroit où dormir qu'une chambre d'hôtel, vous risquez d'être déçu. "En quoi le luxe est-il encore intéressant?" s'interroge Maryn. Elle opte sans hésiter pour l'aventure, avec des grottes de campement architectoniques suspendues au-dessus de la mer. Couché dans un hamac en filet, vous pouvez ainsi voir les premières lueurs du jour s'infiltrer par une ouverture dans la grotte. Ne pas être comblé, ce serait ne pas avoir sa place sur l'ile.

Pier van Scheveningen, kampeergrot van Maryn Hekker

 

 

 

 

 

 

Les grottes de campement architectoniques
©Maryn Hekker

 

Pier van Scheveningen, kampeergrot door Maryn Hekker

 

 

 

 

 

 

Dormir dans un hamac en filet et se réveiller
avec le lever du soleil
©Maryn Hekker

Tout en un avec Vectorworks (et un brin de CINEMA 4D)

Maryn a trouvé en Vectorworks le partenaire idéal pour concrétiser sa vision jusque dans les moindres détails, sans devoir se rapporter à d'autres programmes. Elle reconnaît toutefois qu'elle a étudié le logiciel à fond et s'est constamment mise au défi d'aller plus loin dans ses conceptions. Mais ça en valait la peine: "On peut faire énormément de choses avec Vectorworks, mais il faut savoir que c'est possible. C'est aussi ce qui est enivrant."

De Pier van Scheveningen, het kampvuur

Un point de rencontre au feu de camp ©Maryn Hekker

Pour un soupçon de magie en plus, elle utilise CINEMA 4D, que lui a fait découvrir pendant son stage Ruben Nicolai d'oil for live communication. Elle s'en sert pour peaufiner ses projets avec Global Illumination, l'éclairage et les positions de la caméra. Cela donne à ses conceptions la bonne ambiance et rend l'expérience tangible.

Your world reimagined

Aucun doute, son travail de fin d'études a fait mouche. Non seulement Maryn a été diplômée avec distinction, mais son projet a en plus été nominé pour le prix BNI - un prix d'encouragement de l'association professionnelle des architectes d'intérieur néerlandais - et le Drempelprijs de Rotterdam en design.

Le jury international de "Your World Reimagined" était tout aussi enthousiaste: "Un concept intéressant pour un séjour moderne 'back-to-basics'. (...) Un beau graphisme, une idée ingénieuse et créative et une présentation claire. On sent la passion dans son travail."

Maryn Hekker, winnares van Your World Reimagined

Maryn Hekker, gagnante de Your World Reimagined, à côté de son projet

Une passion qui continue de l'animer. Cette femme-orchestre créative travaille désormais comme architecte-designer indépendante à divers projets, entre autres dans l'horeca. Entre-temps, son projet d'un "collectif créatif" à Amsterdam mûrit peu à peu. Elle souhaite acheter une vieille usine qu'elle aménagerait en habitation et studio de conception, où il y aurait également de la place pour des amis concepteurs.

Et son ile? Le projet n'en restera peut-être pas là. Maryn a récemment été contactée par un promoteur de construction inspiré par son projet. Peut-être les grottes suspendues deviendront-elles la nouvelle tendance du camping, qui sait?

www.designexpress.eu © Design Express 2011 privacy tel BE 015 71 96 00 tel NL 0182 756 660